De ses origines médiévales le château d'Aguts garde ses parties basses et diverses curiosités comme sa lanterne des morts ou son puits ouvrant à deux niveaux.

          Son escalier d'honneur, une salle peinte en décors de verdure ouvrant sur une terrasse à balustrade, témoignent de sa transformation en château de plaisance après les guerres de Religion.

          Au XVIIIème siècle, l'aile sud "ouvre ses yeux", comme l'écrit joliment l'Occitanienne de Chateaubriand, Léontine de Villeneuve, racontant son enfance à Aguts, propriété de ses grand-parents maternels. Mais les travaux d'embellissement sont interrompus par la Révolution.

          On assiste alors à la lente dégradation de l'édifice jusqu'à sa restauration actuelle. Depuis 1987 le château est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) pour l'ensemble de ses façades et plusieurs pièces intérieures.

face sud_1977.JPG

la façade Sud en 1976

la porte d'entrée en 1976

terrasse_1977.JPG

la terrasse en 1976

face-est_1977.JPG

la façade Est en 1976

entree_2017.JPG

la porte d'entrée en 2016

terrasse.jpg

la terrase en 2016

face est_2017.JPG

la façade Est en 2016